-->

19 mai 2017

Hades Hangmen - Tome 1 - Hors-la-loi de Tillie Cole




Afficher l'image d'origine


Hades Hangmen - Tome 1 - Hors-la-loi de Tillie Cole

Parution le 28 avril 2017
Editions Milady
475 pages

°°°
Qui eût cru que l'interdit pouvait être si délicieux ?

Élevé dans un monde dominé par les Harley, les drogues et le sexe, River Styx Nash est à la tête des Hades Hangmen. Alors qu'il souffre d'un terrible défaut d'élocution, il apprend vite à répondre à ceux qui s'opposent à lui : ses poings puissants, sa mâchoire d'acier et son adresse lui ont attiré une solide réputation d'homme dangereux. Un seul principe dicte ses actes : ne jamais s'attacher à qui que ce soit. Jusqu'au jour où il retrouve Salomé, rencontrée des années auparavant dans des conditions mystérieuses, blessée derrière les poubelles du QG. La jeune femme a fui la communauté sectaire dans laquelle elle a grandi et se retrouve démunie face à une vie qui lui est inconnue. Styx lui offre alors ses bras protecteurs mais il a bien conscience qu'elle n'a pas sa place dans son univers...

Une rencontre fortuite, deux destins qui n'auraient jamais dû se croiser...

°°°

Ce que j'en pense

Ce n'est plus un secret ou peut-être que si alors je vais vous le redire, je suis tombée irrémédiablement sous le charme des romances avec des bikers. On dit merci qui? Merci les Sons of Anarchy.

Quand j'ai su que les éditions Milady allaient publier une saga de ce genre, j'ai tout de suite ajoutée à ma liste d'envie le premier tome de Hades Hangmen. Ma patience a été mise à rude épreuve alors autant vous dire que je n'ai pas attendu longtemps pour me procurer ce premier tome. Et ça n'a pas été facile ! C'est une anecdote que je partagerai avec vous dans un autre article.

Hors la loi, premier tome de la saga Hades Hangmen raconte l'histoire de Maé et de Rider « Styx ».

River a onze ans la première fois qu'il rencontre Maé. Pendant que son père, président des Hades Hangmen, un gang de motards, enterre quelques corps encombrants, River va s'aventurer dans cette vaste forêt qui entoure le « cimetière » des Hades Hangmen. Ses pas vont le mener face à une immense clôture. Derrière ces grilles, se trouve une petite fille. La tristesse de cette dernière va toucher River qui va vaincre pendant quelques secondes son défaut d'élocution. Son bégaiement l'empêche de communiquer avec le monde qui l'entoure. Seuls son père et son meilleur ami entendent le son de sa voix. Cette mystérieuse petite fille est la troisième à qui il arrive à parler à voix haute.

Des années plus tard, River « Styx » est encore hanté par cette petite fille aux yeux de loup. Devenu le président des Hades Hangmen, Styx est aussi létal que son surnom. Sa vie se résume à son club, sa moto et sa guitare. Jusqu'au jour où une jeune femme est retrouvée inconsciente sur les terres du club. Cette jeune femme n'est autre que celle qui possède ses pensées depuis quinze ans.

Salomé est née et a été élevée dans une secte religieuse. Soumise à une mise en quarantaine en raison de sa beauté, elle a été contrainte de vivre un enfer au nom de cette croyance qui régit le quotidien des fidèles de la secte. Le décès de sa sœur va la pousser à fuir ce qu'elle a toujours connu. Elle va quitter un monde cloisonnée du reste du monde pour un autre mais cette nouvelle vie qui se propose à elle va lui offrir des retrouvailles avec la seule personne à lui avoir apporté un peu de bonheur le temps de quelques instants bien des années plus tôt.

Styx et Maé m'ont énormément touchée. Je ne m'attendais pas en ouvrant mon livre à découvrir une histoire aussi forte et originale. Les bikers ou autres personnages charismatiques et forts ont rarement d'imperfections physiques. Tillie Cole a fait un choix « dangereux » en imposant à son personnage masculin cette « faiblesse » mais elle a remarquablement tourné cette « faiblesse » à l'avantage de son héros. Il en a été de même pour le personnage de Maé. Sa méconnaissance du monde extérieure et ses croyances auraient pu rendre son personnage trop doux et gentil pour ne pas dire niais et bien pas du tout. Encore une fois Tillie Cole s'est servie des faiblesses de ses personnages pour les rendre plus forts et attachants.

Je me suis totalement laissée emporter par Hors la loi. Bien que Tillie Cole reprenne tous les codes imposés par l'univers des bikers, elle a su instiller à son histoire et à ses personnages la touche d'originalité qui la démarque des autres. Ni l'environnement qui entoure les personnages ni les personnages eux même répondent aux critères de perfections bien souvent attendus dans les roman(ce)s. Je trouve cette démarcation vraiment plaisantes. À aucun moment Tillie Cole nous laisse nous apitoyer sur le sort des protagonistes qui composent son histoire. Les pages se tournent et délivrent toutes sortes de sentiments, des instants propre au club de bikers, des confessions, des moments intimes, des dialogues savoureux, frustrants, émouvants, sanglants …

Hors la loi, premier tome des Hades Hangmen, m'a beaucoup plu. L'univers des bikers y est bien entendu pour beaucoup mais ce qui m'a encore plus emporté c'est la touche d'originalité de Tillie Cole. Maintenant que j'ai appris à connaître certains des personnages secondaires, je suis vraiment impatiente de lire leur histoire et surtout de découvrir de quelle manière l'auteure va réussir à les rendre plus humains.

Hades Hangmen est une saga que je vais suivre de très près. Elle vient rejoindre les Hell's Horsemen et le MC Motorcycle Club sur la liste de mes romances à deux roues préférées.



Extrait du livre et notation

"- Un n-nom Je t-t'en su-suplie !Elles 'immobilisa, leva les yeux vers moi - non, elle regardait à travers moi. Ses yeux bleus étaient étrangement dilatés. Elle murmura :- Mon nom est péché. Nous portons toutes le sceau du péché.Elle s'étrangla sur la fin de sa phrase, émettant un couinement apeuré en entendant mon père beugler au pid de la colline. Elle se jeta dans un gros buisson et s'éloigna à quatre pattes, laissant échapper un cri qui semblait être de douleur.- Non ! Ne t'en va pas ! criai-je dans son dos.Mais trop tard, elle était partie. Je m'éloignai de la clôture avec l'image de sa robe grise disparaissant dans les profondeurs de la forêt. La sensation écrasante de vide qui s'empara alors de moi manqua de me faire tomber, les jambes coupées. Puis j'écarquillai les yeux en me touchant les lèvres : pour la première fois de ma vie, j'avais réussi à prononcer une phrase distinctement et sans bégayer.- River !!!Je pris mes jambes à mon cou pour dévaler la colline.- RIVER !!Je traversai les herbes hautes en levant les genoux, courant vers ma vie, mon père, notre club de bikers, sans savoir si un jour il me serait donné de revoir Péché...La fille aux yeux de loup."

 5


1 commentaire:

  1. Cette histoire semble pas mal et en plus, il y a de petites références à la mythologie alors ça me plait :)

    RépondreSupprimer